Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2012

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

Le wallon dans l’enseignement officiel


Tout instituteur agit en toute légalité quand il enseigne du wallon à ses élèves.


Décrets :


1) Le décret de 1983

Moniteur Belge - 15 mars 83 - Exécutif de la Communauté française - 2 février 83 : Décret relatif à l’étude à l’école des dialectes de la Wallonie

Le Conseil de la Communauté française a adopté et Nous, Exécutif, sanctionnons ce qui suit :

Article 1er
Dans l’enseignement primaire et secondaire, le recours à un des dialectes de Wallonie est autorisé chaque fois que les enseignants pourront en tirer profit pour leur enseignement, notamment pour l’étude de la langue française.

Article 2
Dans l’enseignement primaire, l’autorisation de la Direction générale est requise pour inscrire cette activité dans la limite d’une heure par semaine, le pouvoir organisateur doit demander l’autorisation requise à l’alinéa 1er du présent article, via l’inspection cantonale. Pour l’enseignement de l’Etat, cette autorisation sera demandée par le chef d’établissement, via l’inspection. Le pouvoir organisateur ou le chef d’établissement désireux de le faire doit fournir un contenu structuré de cet enseignement.

Dans l’enseignement secondaire, l’enseignement d’un dialecte ainsi que de la littérature et des arts populaires locaux, peut prendre place dans le cadre des activités complémentaires et des activités para- et extra-scolaires.

Article 3
Le présent décret entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.

Promulguons le présent décret, ordonnons qu’il soit publié au Moniteur belge.

Bruxelles, le 2 février 1983

2) Le décret de 1990

Décret relatif aux langues régionales endogènes de la Communauté française

Article 1er
La Communauté française de Belgique reconnaît en son sein la spécificité linguistique et culturelle de ceux qui usent à la fois d’une langue régionale endogène et du français, langue officielle de la Communauté.

Article 2
Les langues régionales endogènes font partie du patrimoine culturel de la Communauté; cette dernière a donc le devoir de les préserver, d’en favoriser l’étude scientifique et l’usage, soit comme outil de communication, soit comme moyen d’expression.

Article 3
L’Exécutif de la Communauté française confiera la tâche d’étudier et de proposer toutes les mesures aptes à préserver et à favoriser ces langues régionales endogènes aux organismes consultatifs dont il reconnaît la compétence.

Bruxelles, le 14 décembre 1990


Le CIWEN (Centre d’Information pour le wallon à l’école en province de Namur) ayant cessé ses activités, il a confié à l’Ecole de wallon de Namur tous les ouvrages en sa possession.

L’Ecole de wallon de Namur se tient donc à la disposition des enseignants du fondamental pour leur fournir tous les renseignements nécessaires (et éventuellement des ouvrages écrits) susceptibles de les aider dans l’enseignement du wallon à leurs élèves.

En outre, le CIWEN, avant sa dissolution, a décidé de la création d’une bourse destinée à rembourser le droit d’inscription de tout enseignant qui aurait suivi les deux premiers modules de cours (4 ans) ainsi que le droit d’inscription de tout participant âgé de moins de quinze ans qui aurait suivi le 1er module de cours (2 ans) à l’Ecole de wallon de Namur.

RETOUR HAUT DE PAGE                  RETOUR à la page DIVERS
enseignement officiel.