Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2013

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

.

Satchî foû do "dictionnaire wallon - français"

brouyî, v., brouiller, mélanger ◊ veûy brouyî = avoir la vue brouillée  ; === perdre la têtei brouye t't-à faît = il mélange tout = il déraille  ; = vous vous trompez fameusement  ; "Lès bias djoûs èstin.n’ iute, mi choneut-i. Dj’èsteus bin brouyî." (Henry Matterne, Sart-Bernard); = de l'eau brouillée = boisson insipide  bruire, gronder sourdement  ; «   Èmon Céline, d’à l’uch, i brouye one arèdje di diâles  » (Auguste Laloux, Dorinne)  ; fé brouyî = faire bruire = mettre en mouvement  ; on-z-a ètindu brouyî d'one saqwè = on a entendu bruire à propos de qqch. = on n'en est pas absolument sûr  semoncer   ; = mon père a encore semoncé  ; «  Moman brouyeut. Ni soyoz nin mwaîje, ô  ! moman  » (Auguste Laloux, Dorinne).
Po rîre on côp


Gn-a Djôsèf èt Marîye qu’ont dès novias vèjins. One djon.ne cope  : dès djins fwârt comufaut.
- Mon Dieû todi, Djôsèf, come cès djins là s’ètindenut bin  ! Il èst todi là qu’i l’ rabrèsse  : quand il è va, quand i r’vint. Èt l’ prinde pa sès spales… On wèt bin qu’i s’ veûyenut voltî. Dji trouve qui v’s-è duvrîz fé ostant, mi, Djôsèf  !
- Dji vou bin, mi, Marîye, mins dji n’ coneu nin ç’ comére là, savoz, mi.
Li djeu do mwès


Vos qui va voltî à tch’vau, èst-ç’ qui vos con’choz bin cès mots-ci  ?

trompia, lampa, gargosia, ongue, cavale, poûte, roncin
Causer bia


Ni d'djoz nin :
c’è-st-one lwagne djin

Dijoz :  
c'è-st-one liwagne djin

nlw… c’èst malaujîy à prononcî !
Nos r’mètrans on “i” po-z-awè pus aujîy.
Une petite idée....

Satchî foû d’ nos bèlès ratoûrnûres


On n’ divreut jamaîs yèsse sins gote.

One saqwè qu’on dit quand on-z-a yeû peû.

Pace qu’i chone qui l’ gote rimèt one miète d’assène. (One pitite, savoz  !)