Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2013

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

.

Satchî foû do "dictionnaire wallon - français"

bwès, s.m., bois (matière)  ; bwès d'  tchèyêre = traverse de chaise  ; bwès di stôre = tringle en bois  ; bwès d'  ralondje = complément quelquefois superflu  ; djambe di bwès = pilon  ; visadje di bwès = visage de bois = mine renfrognée  ; vôye di bwès = chargement de bois ◊ awè l'uch di bwès = avoir la porte de bois = trouver porte close  ; awè on bwès foû di s'  fagot = ne pas avoir tous ses sens  ; = être de bon bois = être en bonne santé  ; i freut rîre on bokèt d'  bwès = c'est un boute-en-train  ; va dîre ça à on tch'vau d'  bwès, i t'  piterè = va dire cela à un cheval de bois, il te donnera un coup de pied (tant tu exagères)  bois (lieu couvert d'arbres), forêt  ; = je suis allé dans le bois  bwès-d' leup = viorne.
bwès-bèni, s.m., buis (pauquî).
bwèsadje, s.m., boisage, action de boiser, d'imiter les fleurs du bois.
bwès-d'  broke, s.m., ligustrum.
bwès-d'  coq, s.m., érable plane, faux sycomore.
bwès-d’ leup, s.m., viorne.
bwès-d’orèye, s.m., bois gentil, daphné mezoreum.
bwès-d'  pouye, s.m., érable champêtre
bwès-d'  Sint-Djuraud, s.m., troëne
Bwès-d’ Vilé, Bois-de-Villers  ; i d’mère o Bwès-d’ Vilé = il habite à Bois-de-Villers.
Po rîre on côp


Tot s’ porminant dins Nameur, li Djan rèscontère li Douwârd, on soçon d’ quand il èsteut gamin.
- Tin, c’èst l’ Douwârd  ! Qwè ç’ qui t’ faîs d’ bon  ?
- C’èst long à raconter, m’ fi. Alans jusqu’au Ratind-Tot. Dji t’èspliquerè tot ça  !
Ça faît qu’ vo-lès-la tos lès deûs atauvelés au cabarèt  :
- I m’ choneut awè oyu dire qui t’ travayeus dins on cirque, Douwârd  ?
- Oyi, c’èsteut l’ vî timps, ça  !
- Ti fieus l’ clôn’, por mi  ?
- Non.na, ê twè. Nos-avins faît on numèrô avou l’ feume. Èle mousseut dins one grande caîsse èt on côp qu’èlle èsteut bin rèssèréye, dji côpeu l’ caîsse è deûs avou on grand sâbe.
- Et adon  ?
- Bin adon, ça n’a pus stî. Nos n’s-avans quité.
- Èt wou ç’ qu’èle dimère  ?
- Li mitan à Lîdje èt l’ôte mitan à Brussèle  !
Li djeu do mwès

Dins cès mots-ci, gn-a todi deûs qui vont èchone  ;
lès saurîz r’trover  ?

bouloufe, cratchot, crèkion, grocheû, maîguèrlèt,  mwinre, pansu, spècheû,


RÉPONSES
Causer bia


Ni d'djoz nin :
dji mè l’ so d’mandé


Dijoz :  
dji m' l'a d'mandé
Une petite idée....

Satchî foû d’ nos bèlès ratoûrnûres


Awè dès-ouys di boû

= avoir des yeux de boeuf

awè sès-ouys qu’on dîreut vraîmint qu’i vont rèche foû d’ leû trau.