Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2013

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

.

 Croles d’ôr èt lès trwès ôurses


C’è-st-one istwère qui m’ mârine di batême mi raconteûve todi quand dj’èsteûve pitite.


Croles d’ôr èsteûve one pitite crapôde avou dès crolés et dorés tch’vias.

Ele dimèreûve avou s’ moman dins one bèle pitite maujone à l’orêre do bwès.

Si moman lî aveûve di «  N’aloz jamaîs tote seûle au bwès  ».

On djoû, come èle së pormwinrneûve au chinon do bwès, èlle aparçut one bleuwe jacinte èt èle avançeûve trwès pas dins l’ bwès po l’ coude. One miète pus lon, èle fieûve co trwès pas z-è coude one blanke. Po awè on gros bouquèt, èle porsuveûve li vôye.

Mins quand èle a v’lu moussî foû do bwès po rintrer, totes lès chavéyes së r’chonîn’.

Elle a roté bin longtimps. Al fin, bin naujîye, bin pèneûse, èle s’aleûve mète à braîre quand tot d’on côp, èlle a rimârqué one bin bèle maujone.

Tote binauje, Croles d’ôr riprind coradje èt couru do costé dèl maujone. Croles d’ôr a r’waîti pa l’ fènièsse dimeûréye au laudje. Elle a vèyu trwès tauves  : one grande, one inte lès deûs, one pitite. Trwès tchèyêres, trwès jates di sope. Ça sinteûve bon, èlle a rintré.

Elle a v’lu s’achîre su l’ grande tchèyêre mins èlle esteûve trop ôte. Cène do mitan èsteûve trop deure. Li tote pitite tchèyêre èsteûve tot jusse.

Elle a sayî l’ sope dèl grande jate mins èlle èsteûve trop tchôde. Li cène do mitan, trop saléye, li cène dèl pitite jate èsteûve jusse çu qu’i faut. Ele l’a bèvu jusqu’à l’ dérène gote.

Dins l’ tchambe à côutchi, i-gn-aveûve trwès léts  : on grand, on inte lès deûs èt on tot p’tit lèt. Elle a assayî li grand mins il esteûve trop ôt, cu do mitan trop deur. Enfin èlle a gripé dins li tot p’tit lét qu’èsteûve tot bon. Croles d’ôr s’a coûtchî èt s’a èdwârmu.

Lès djins qui d’ mèrin’ dins l’ maujone ont rintré di leu pormwinrnâde, il avin.n’ fwârt fwim. C’èsteûve trwès ôurses  : one grande, one inte lès deûs èt one tote pitite.

Li grande ôurs’ a bwêrlé  : «  one saquî a djondu m’ tchèyêre «  

Li cène do mitan  : «  one saquî a boudjî à m’ tchèyêre  »

Et li tote pitite ôurs’  : «  one saquî s’a’ achît su m’ tchèyêre  »

Li grande ôurs’ a bwêrlé  : «  one saquî a r’wâiti m’ jate di sope  »

Li cène do mitan  : «  one saquî a gosté à m’ jate di sope  »

Li tote pitite ôurs’  : «  one saqui a bèvu tote m’ jate di sope  »

Fwart arèdjîyes, èlle ont cachî après  pa tos costés.

Dins l’ tchambe, li grande ôurse a bwêrlé  : «  one saquî a djondu m’ lèt  »

L’ôurse do mitan  : «  one saquî a monté su m’ lèt  »

Li tote pitite ôurs’  : Vèyoz one pitite fèye dwâme dins m’ pitit lèt. En ètindant dès criyadjes, Croles d’ôr s’a dispièrté èt vèyu lès trwès-ôurs’.

Elle a zouplé foû do lèt, zoupler pa l’ fènièsse èt èlle a pèté èvôye. Lès trwès ôurs’ qui n’estin’ nin mèchantes nè l’ont nin v’lu ratraper.

Li grande ôurse a bwêrlé  : «  Volà ç’ qu’il avind quand on n’ choûte nin s’ moman  »

Li cène do mitan : «  Vos-avoz rovi vos jacintes  »

Et li tote pitit ôurs’  : «   Purdoz à drwète li tote pitite chavèye po moussî foû do bwès.  »

Elle a r’ trové bin rade si maujone èt a tûzé  :

Çi p’tite ôurs’-là èsteûve bin amich’tauve èt portant dj’a bèvu tote së sope.


Marie-Jeanne Debleumortier

Textes de nos élèves.