Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

nosse lingadje

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2013

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

.

 Deûs pôces di djambe èt l’ cu tot d’ sûte ou l’istwêre do p’tit Manikèt


Quand P’tit Manikèt èsteut èfant, si man lî d’djeut tofêr  : «  Mougnoz vosse soupe, mi fi  ! Vos n’ sèroz jamaîs grand  ».  Mins li, i n’ mougneut jamaîs tote si soupe.

Quand gn-aveut do pwin su l’ tauve, si man lî d’djeut  : «  Mougnoz vos crosses, mi fi  ! Vos n’ sèroz jamaîs grand  ». Mins li, i n’ mougneut jamaîs sès crosses.

Et si c’èsteut dèl tchau, si man lî d’djeut  : «  Mougnoz vosse buftek, mi fi  ! Vos n’ sèroz jamaîs grand  ». Mins li, i n’ mougneut jamaîs tot s’ buftèk.

Ça faît qui P’tit Manikèt n’a jamaîs crèchu. Deûs pôces di djambes èt l’ cu tot d’ sûte  !

Sès parints èstin.n’ anoyeûs au d’la  : «  I n’ saurè jamaîs trover d’ l’ovradje s’i d’meûre tot p’tit  ! Nosse pôve gamin  !  »

Pont d’ovradje  ? Choûte bin  :

On djoû, v’la tote one copicherîye du djins qui vorenut su l’ viladje. On-aleut toûrner on film, parèt  ! «  Blanche-Neige et les sept nains  ». Mins v’la l’ producteûr qu’arive. Il èsteut tot rodje télemint qu’il èsteut mwaîs. Sès-ouys moussin.n’ foû di s’ tièsse. Et i criyeut  : «  Nom di glu d’ nom di glu, d’ nom di glu  ! Li pansu  ! Li grosse bièsse  ! L’inocint quatôze  ». Onk di sès-acteûrs, li cia qu’aleut djouwer Simplet aveut trové l’ mwaîje pome dèl macrale, èt i l’aveut mougnî, li  ! Ça faît qu’il èsteut èdwârmu po cint-z-ans  !

Pitit Manikèt a ètindu ça. Il a dit à noste ome  : «  Mossieû l’ producteûr, èst ç’ qui vos v’loz bin qui dj’ faîye li role à s’ place  ?  » L’ome l’aureut rabrèssî télemint qu’’l èsteut binauje  ». «  Vinoz, m’ fi  ! C’èst l’ Bon Diè qui v’s-èvôye  !  »

C’è-st-insi qu’ nosse Pitit Manikèt a div’nu acteûr. Après Simplet, il a djouwé Li P’tit Poucet. Et on djoû, on lî a minme mètu one cote po fé li P’tit Chaperon rouge. Il a gangnî branmint dès caurs, il a p’lu mougnî tot ç’ qu’i v’leut, mins i n’a pus jamaîs mougnî

- ni soupe,

ni crosse di pwin

ni buftèk…

…ni pomme non pus  ! On n’ sét jamaîs…

Jean Hamblenne

Textes de nos élèves.