Scole di walon Lucien SOMME     NAMUR

École de wallon

Programme

Les cours

Les tables de wallon

Inscriptions

Le calendrier

Une petite idée...

Textes de nos élèves

Leçons avec le son

Lucien Somme

poésies de Lucien

Hommages à Lucien

Divers

li bia bouquèt

enseignement officiel

Cartes de voeux

diplomes 2013

Waufes

Taute à l' djote

Serdu

djeu dèl caracole

Liens

Contacts

Qui sommes-nous

Légalité


École de wallon. Programme. Le calendrier. Une petite idée.... Lucien Somme. Divers. Liens. Contacts.

Plan complet du site

.

Oyu peû di s'-t-ombe.


Avou m’ papa nos estin'  su l' vôye po r’v'nu à nossse maujone.

Nos rëv'nin' à pîds sins lampe di d'lé m' paré èt m' marëne que d'meurin' al copète.

Il èstot taurd au niut po on p'tit gamin come mi di quate ou céq ans.

I fieûve fwârt nwêr èt dj'avo peû dèl nwèreû.

Li vôye èstot strwète èt gn-avot di chaque costé one aye pus grande qui nos-ôtes.

Di ç' timps là, didins on p'tit viladje, i-n-avot waîre di lampe sû lès vôyes.

Quétefiye one tos lès deûs potaus.

C'èstot l'iviêr, li vint choufleûve à r'laye èt i choyeûve lès coches dë l'aye, èle fyin' pinser à dès brès qui voulin' vos-apëcî.


En rotant dji vèyeuve al têre padvant mi one saquî qui roteûve ossi.

I grandicheûve po dë'vnu fwârt grand. One miète après i n'èstot pus là.

En waîtant au d'zeu di mi spale, il èstot padrî mins ossi grand qu'il èstot aunawêre divant.

Dji l'a vèyu dëv'nu tot p'tit èt adon m' dèpasser.

Dj'a taurdji tot coût, il a taurdji ossi.

Crè nom di dju, dj'i m' ti va  spotchi avou mès pîds.

Mins ça n’ lî a ré faît.

Dji ma mètu à couru, il aleûve ossi rade qui mi, sins m' lachî d'one simèle. Padvant, padrî, dj'èsto fou d'alène mins il èstot todi la.

Dji triyoneûve dë peû èt dji m'a mètu à braîre.

M' papa n'èstot nè lon èri. Avou sès grandès djambes il a yeû rade faît di m' ratraper.

«  Qwè avoz  ?  » di-s-ti.

«  Poqwè èst-ç' quë vos bréyoz insi  ?  »

«  Dj'a peû di ç't-ome la qui m' su tot l' timps  » lî a dj' rèspondu.

«  N'eûchîz né peû  » di-s-ti. «  Cë n'èst qu' voste ombe qui vos sût  . C'è-st-à cause di cès fayéyès lampes-là sû lès potaus  ».

«  Donéz m’ vosse mwin  » a t'i dit.

Il avot one grosse mwin de cinsi bé tchôde, djë n’ l'a pu lachi jusqu'à no maujone.


Li djoû d'aujourdu lès-èfants n'ont pus peû sû lès vôyes au niût.

I n’ rotenët pus à pîds, i sont todi en auto.


                                                                   Michel Marius d'amon Julepierre

Textes de nos élèves.